Fête du cinéma 2014 : mon classement

En ce jour de fête nationale, retour sur une fête que je célèbre chaque année : celle du cinéma ! Tradition oblige, voici mes impressions sur les 11 films que j’ai vus, en commençant par mes préférés.

My Sweet Pepper LandMy Sweet Pepper Land (VO) de Hiner Saleem avec Golshifteh Farahani, Korkmaz Arslan
Comment imaginer qu’un western kurde serait mon film préféré ? Avec une première scène au burlesque acide, façon Sergio Leone, le film démarre fort. Peu après la chute de Saddam Hussein, le héros part à la frontière du pays dans des paysages magnifiques où les voitures n’ont plus accès. Son combat auprès de l’institutrice du village contre les conservatismes locaux est d’une force et d’une beauté rares.

Edge Of TomorrowEdge Of Tomorrow (3D – VF) de Doug Liman avec Tom Cruise, Emily Blunt
Extrêmement efficace, le film est particulièrement bien écrit et très bien réalisé (même si la 3D est inutile). Bien que basé sur le principe de la répétition, il est constamment inventif et surprenant. Très jouissif 🙂

 Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu? Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? de Philippe de Chauveron avec Christian Clavier, Chantal Lauby
Le seul film français de ma sélection est une bonne surprise. Même si certaines scènes manquent de finesse, j’ai marché à fond, y compris dans les scènes émouvantes. Très sympathique !

Jersey BoysJersey Boys (VO) de Clint Eastwood avec Christopher Walken, John Lloyd Young
Je ne pouvais qu’adhérer à la success story de ce groupe qui a créé Oh what a night (Cette année-là) et Can’t take my eyes off you. Les acteurs sont formidables et l’histoire bien menée. Un seul regret : elle repose sur la voix en or du chanteur Frankie Valli mais j’ai trouvé que l’acteur chantait avec une voix nasillarde très désagréable.

X-Men: Days of Future PastX-Men: Days of Future Past (3D – VF) de Bryan Singer avec Hugh Jackman, James McAvoy
J’étais un peu perdu au début en me demandant où la scène avec Omar Sy se plaçait dans la chronologie. Mais les choses se clarifient peu à peu et l’ensemble est mené de manière très efficace. Un bon X-Men.

The Amazing Spider-Man 2 : le destin d'un HérosThe Amazing Spider-Man 2 : le destin d’un Héros (3D – VF) de Marc Webb avec Andrew Garfield, Emma Stone
Bravo pour les scènes d’action, elles sont époustouflantes. Mais à côté de ça, les scènes de romance sont très formatées et le film très très long. Et surtout, à quoi bon continuer à raconter sans cesse la même histoire ? On tourne en rond !

Les poings contre les mursLes poings contre les murs (VO) de David Mackenzie avec Jack O’Connell (II), Rupert Friend
Extrêmement bien joué, très violent, tellement cru qu’on est à la limite du documentaire. Un film très marquant mais qui reste au final dans le cadre des autres films de prison.

TranscendanceTranscendance (3D – VF) de Wally Pfister avec Johnny Depp, Rebecca Hall
Le film est bien réalisé même si la conversion 3D n’a vraiment aucun intérêt. Mais il ne tient pas ses promesses. Dès le départ, les héros ne sont pas crédibles scientifiquement et, plus globalement, le film passe à côté de son sujet.

The Two Faces of January The Two Faces of January (VO) de Hossein Amini avec Viggo Mortensen, Kirsten Dunst
Bien qu’adapté d’un roman de Patricia Highsmith, le film ne tient en haleine que dans sa toute dernière partie. Le reste traîne beaucoup trop en longueur comme ramolli par le soleil de Grèce.

Zero TheoremZero Theorem (VO) de Terry Gilliam avec Christoph Waltz, David Thewlis, Mélanie Thierry, Matt Damon
Je ne pouvais pas manquer le dernier Terry Gilliam. Le film illustre parfaitement son univers et je ne me suis pas ennuyé du tout. Mais face au final, une seule question m’est venue : tout ça pour ça ?

Black CoalBlack Coal (VO) de Yi’nan Diao avec Fan Liao, Lun-mei Gwei
Un polar chinois où l’histoire est maligne mais prend trop de temps à se révéler. Et il y a surtout certaines scènes qui restent très mystérieuses à mon œil occidental.

Liens
Cliquez sur les films pour accéder à leur fiche AlloCiné
La Fête du Cinéma, le site officiel
Les fêtes du cinéma 20132012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006 et 2005 : mes chroniques des années précédentes

Leave a Reply