C’était en 2013 : lectures

Voici une sélection de mes lectures de cette année, essentiellement des bandes dessinées, toutes originales et très drôles.

Impostures de Romain Dutreix (BD)Impostures
Grâce à des détournements férocement drôles, voici un hommage irrévérencieux  aux héros de la BD francophone. Mes préférés ? Les changements d’auteur de Spirou et Fantasio, les problèmes psy de Lucky Luke, la visite chez Blake et Mortimer ou la vie conjugale d’un Schtroumpf : énorme ! Publié chez Fluide Glacial, Dutreix adopte un ton direct, souvent crû et parfois trash (surtout sur les Titeuf) mais surtout très réjouissant.

Geek War de Mo-Cdm (BD)Geek-war
Autre publication de Fluide Glacial, le pitch de Geek War est simple mais original : « 2018 : les jeunes se révoltent et prennent le pouvoir. 2022 : les séniors tentent de survivre. » Dans un monde dévasté, les geeks sont devenus des sortes de zombies errant autour du Mac Do tandis que les vieux sont obligés de se cacher sous la bibliothèque pour leur échapper. Chaque épisode de cette histoire est surprenant, très graphique, bourré de références et vraiment très drôle.

Bludzee de Lewis Trondheim (BD)Bludzee
Vous aimez les histoires plus mignonnes ? Alors je vous présente Bludzee, un chat imaginé et dessiné par Lewis Trondheim dont j’avais adoré le Spirou en Atlantique (lire ici). Livré à lui-même dans son appartement, il va peu à peu découvrir le monde qui l’entoure. A partir de courtes séquences-gag de 6 cases façon comic strip, Trondheim développe une histoire pleine de surprises et de personnages décalés (j’adore le poisson rouge). Entre tendresse et causticité (Bludzee apprendra le vrai métier de son maître), un album bourré d’humour et très attachant.

Situations délicates de Serge Joncourt (nouvelles)Situations délicates
Ecrit il y a 10 ans, voici un petit bijou constitué de « quarante-cinq tableaux sur la gêne qui agissent à la façon d’un souvenir personnel ». Par la voix d’un narrateur auquel il est très facile de s’identifier, Serge Joncourt nous place dans des situations embarrassantes qu’on a connues ou qu’on aimerait ne pas connaître. Que ce soit en société (la difficulté de passer sa commande à un comptoir), entre amis (la carte postale) ou en couple, l’humour en coin de Joncourt frappe juste et fonctionne à merveille.

Liens
J’aime vraiment pas la chanson française par Luz : j’avais adoré le premier tome. Malheureusement, le nouveau, plus trash et plus méchant, est surtout … pas drôle.
Le blog BD de Nice-Matin : c’est dans mon journal quotidien que j’ai découvert les trois BD sélectionnées
Les Ecrivants Chanteurs : merci à Chantal Grimm de m’avoir fait découvrir Serge Joncourt cet été

Leave a Reply