Le Bénureau nouveau est un grand cru

Vendredi dernier, j’étais au Théâtre Croisette à Cannes. La première partie était assurée par Max Boublil. Beaucoup d’entre vous ont sans doute entendu parler de Ce soir, tu vas prendre, son « tube » internet. On découvre un humoriste qui signe un spectacle de stand up, raccourci à 40 minutes pour cause de première partie. Mais Boublil nous rassure très vite : il a gardé toutes ses vannes vulgaires 😛 Malgré une certaine facilité d’écriture, Boublil s’en sort grâce à un contact très facile et termine en chantant sa chanson à une jeune fille de l’assistante qu’il fait monter sur scène … la pauvre 😀

Didier Bénureau BoboDès que Bénureau entre en scène, c’est le jour et la nuit. Le spectacle commence sur les chapeaux de roue et Bénureau va se donner à fond jusqu’au bout. Les deux premiers sketchs sont des modèles d’écriture (voir comment il s’adresse à un public de soudanais) et de drôlerie, j’en pleurais déjà de rire. Le spectacle retombe un peu avec une pseudo parodie de Vincent (Delerm) et surtout la reprise de 3 ou 4 sketchs de son anciens spectacles, excellents mais que l’on connaît par coeur. Le reste, sans être aussi bon qu’au début réserve des moments de pur délire comme Madame la député qui pompe Pompidou (sic) 😀 Mais le rappel réserve un feu d’artifice. Il y refuse de chanter Moralès mais fait mieux que ça : il donne une leçon d’interprétation. Bénureau jubile en s’amusant avec le public et le public en redemande. Folie et jeu d’acteur rare : Bénureau est vraiment l’un des meilleurs. 🙂

Liens
Ce soir, tu vas prendre : la vidéo
Max Boublil : le myspace
Chanson pour Moralès en vidéo

Leave a Reply