James Bond sauve à nouveau le monde et la Bolivie

Ils ont bien fait de choisir Daniel Craig pour jouer James Bond : ils m’ont gagné comme nouveau spectateur! Casino Royale est en effet le premier film de la série que j’ai vu au cinéma! Vendredi nous l’avons revu sur notre PS3 (Sony nous avait offert le Blu-Ray 😉 ) et hier nous étions au cinéma pour Quantum of Solace, sa suite directe. Je ne m’attendais pas à quelque chose d’aussi bien : pour moi, la poursuite « à pied » du début avec le traceur français Sébastien Foucan était indépassable. Et effectivement la première poursuite, qui se fait « à pied » dans les rues de Sienne, apparaît plus comme un clin d’oeil que comme une tentative de dépasser la première.

Le reste est à l’avenant. On garde l’esprit percutant du précédent mais l’absence de gadgets commence à trop banaliser le film. Dans Casino Royale, l’analyse de sang et le défibrilateur me suffisait. Ici, seul le centre du MI6 avec ses écrans façon Minority Report joue la carte des Nouvelles Technologies. C’est peu. Quant à l’histoire, on se retrouve entre une organisation secrète façon Alias et des affaires de coups d’état « à l’ancienne ». Malgré tout, le film est bien rythmé et réserve quelques surprises. Enfin, Mathieu Amalric incarne particulièrement bien le rôle du méchant. Le film est un peu court tout de même. Et, malheureusement, Daniel Craig n’apparaît pas cette fois en maillot 😛

Liens
Quantum of Solace sur AlloCiné qui tente de donner une explication au titre
Casino Royale : ma critique express sur mon précédent blog
Sébastien Foucan in english

Leave a Reply