Malin Plaisir continue à tracer son sillon

Malin PlaisirCa y est, cette fois ils ont vraiment pris de l’avance sur moi! De qui je parle? De Domino, la chanteuse, et de « l’autre » Eric, Eric Parmentier, alias Malin Plaisir. De quoi je parle? De leurs albums : en 2001, ils sortent leur premier CD 4 titres (je sortais mon premier 5 titres), en 2004 leur album de 10 titres Malin Plaisir (je sortais mon album de 7 titres Ange Heureux) et alors que je n’ai encore que des maquettes inédites, voilà qu’ils ont sorti en juin dernier un nouvel album de 10 titres : Prenons le large. Je ne peux plus lutter 😉

J’ai connu le duo quand j’ai commencé à naviguer dans le milieu des chanteurs et groupes indépendants. Malin Plaisir m’a rapidement attiré l’oreille grâce à des chansons pop accrocheuses, tendance folk, un son hyper soigné, la voix imparable de Domino et ce grain de blues que lui apporte celle d’Eric, le jeu des choeurs. « Que tu me pardonnes », « Qu’on nous aime » … autant de tubes dont les nombreux passages dans les radios indés sont la preuve de l’efficacité. Alors, forcément, le nouvel album était attendu … et il a mis son temps pour venir : forcément, puisque Eric s’est chargé des paroles, musiques, voix, guitares, basse, batterie, percus, programmations, enregistrements, arrangements et réalisation! Alors quel est le verdict ?

Prenons le large - Malin PlaisirL’album s’ouvre sur l’excellent Attrappe-moi  : un riff à la Faith qui m’avait déjà accroché quand j’ai découvert les maquettes et un son à nouveau nickel. On retrouve d’emblée l’un des thèmes de prédilection du duo, les relations hommes/femmeset surtout l’humour, avec un clin d’oeil sur le jeu de séduction proie/prédateur. Mais l’un des thèmes propres au disque, c’est cette envie de « changer d’air » développée avec le premier duo, Prenons le large (une des collaborations avec le prolixe auteur Christophe Marie qui les suit depuis leurs débuts) puis avec le très réussi Passagère inspiré par Corriya (coucou Coco!) avec la présence bienvenue d’un violoncelle.

Et si l’on rêve de partir, c’est pour quitter un monde qui rejette les autres. D’abord, « ceux pour qui l’amour a ses sens interdits » : avec Aimer à sa manière, sa mélodie imparable et son texte parfaitement dosé, Malin Plaisir tient THE tube. J’adore!! Enfin, le dernier titre sera pour ceux qui ne sont pas D’ici, pour rêver à un monde sans frontières. On retiendra aussi notamment le premier des deux titres (seulement) en solo d’Eric qui s’essaie au SM … sans succès 😀 Ou encore, un autre tube qui rejoint le thème de l’album : l’imparable Où s’en vont les gens. Au final, un album dans la même veine que le précédent, vraiment fouillé, aux thèmes plus divers et avec son lot de tubes qu’on adore. Vivement la vraie nouveauté : la scène!

Liens
Radio Blog Disques pour écouter deux extraits du CD
Malin Plaisir, le site (où le CD est en écoute intégrale) et le Myspace. Merci pour le merci sur la pochette 🙂
Radio+ 89.2 (Sud-Essonne et internet) : demain, lundi 15, entre 20h et 22h, l’émission Le Tchat sera consacrée à l’excellent Dutrey, présent sur Prenons le large. Malin Plaisir sera là pour interpréter en direct avec lui 4 des titres qu’ils joueront ensemble le 15 novembre au Studio Raspail à Paris!
Hymne à la Terre : le beau projet de Corriya, présente aussi sur l’album

3 Comments

Leave a Reply