Maroon 5 : peut mieux faire

Ayant adoré les deux premiers albums de Maroon 5, je me suis évidemment précipité sur le nouveau Hands all over. Dès la première écoute, j’ai été frappé par la continuité dans le son avec l’album précédent (même s’ils ont heureusement moins forcé sur la compression). Comme à l’habitude, les premiers titres (les singles Misery, Give a little more etc) sont plutôt enlevés (disons à l’image de This love) mais je les trouve moins accrocheurs, comme si le groupe avait perdu de la conviction. En réalité, le disque me semble décoller à partir du 5ème titre : Never gonna leave this bed possède enfin ce petit plus. Très bonne suite avec le sixties I can’t lie qui exploite à fond le côté soul du groupe (disons le côté Sunday Morning) plutôt négligé depuis le deuxième album.

On passe sur la chanson-titre pour arriver à ce qui est pour moi le cœur de l’album. Le puissant How est la ballade incontournable, lorgnant plus du côté de Coldplay que, disons, She will be loved : peut-être pas originale mais excellente. Ensuite, le très funky Get back in my life est pour moi le meilleur morceau de l’album, bien plus efficace que les singles. Enfin, les trois derniers titres qui calment le jeu sont agréables mais se laissent vite oublier.

Dernière question : la version deluxe du CD physique vaut-elle le coup ? La pochette carton est sympa avec à l’intérieur une belle photo de lac suisse où a été enregistré l’album. Les paroles y sont mais aussi illisibles que sur ‘album précédent. Enfin, la couverture n’est pas très belle est l’ensemble fait presque cheap : manque de moyens d’un groupe qui a voulu devenir indépendant ? Voyons les six titres qui s’ajoutent aux douze de l’album classique : d’abord deux inédits qui n’ont rien d’exceptionnel puis deux versions acoustiques sympathiques et une reprise live d’Alicia Keys. Trois titres qui tranchent avec l’album 1.22.03.Acoustic qui n’était pas à la hauteur. Et pour finir, un hommage à Queen qui n’apporte rien à l’original. Conclusion : un disque plutôt réussi mais qui est en-dessous de ce que le groupe a pu produire. Il faudrait se calmer avec les boum boum de la batterie (reprenez le premier batteur!) et trouver un moyen d’évoluer plus nettement. Mon appréciation : peut mieux faire!

Liens
Playlist Chroniques Disques : j’ai ajouté Get back in my life et How à ma playlist Deezer
Maroon 5 : le site officiel
Songs about Jane : ma chronique du premier album
Maroon 5 revient en force, enfin! ma chronique du deuxième album, It won’t be soon before long

Leave a Reply