Le jour où je suis – réellement – passé sur Europe 1

Hier c’était le grand jour. Comme je vous le racontais ici, j’avais été sélectionné pour participer au challenge des auditeurs dans On va s’gêner, l’émission de Laurent Ruquier sur Europe 1. Voici le déroulement de ma journée.

On va s’gêner7h30 : je sors de chez moi pour acheter Aujourd’hui en France et France Soir, deux des sources habituelles pour les questions de Laurent. Je ne savais pas à ce moment-là que je n’aurais même pas le temps de les ouvrir! De 8h à 10h, j’assure mes deux cours de 6ème et je me rends en salle des professeurs pour la récréation. N’ayant pas cours à 10 heures, j’avais prévu de rester dans ma salle pour réviser puis participer à l’enregistrement de l’émission à 10h30. Mais Laure, l’assistante de l’émission, m’avait rappelé la veille pour me demander de trouver un téléphone fixe. La secrétaire du collège avait donc eu l’idée d’utiliser le bureau de l’assistant informatique, libre ce matin-là et qui disposait d’une ligne dédiée et … d’un ordinateur.

10h15 : Laure m’appelle sur mon portable pour m’annoncer une « bonne nouvelle » : l’émission n’a pas de retard, elle me rappelle dans 5 minutes! Le temps de lui donner le numéro de la ligne fixe, je me précipite au CDI où se trouve le bureau et la documentaliste m’annonce … qu’elle n’a pas la clé! Je repars au secrétariat et, alors qu’on passe des coups de fil pour savoir qui a la clé, la secrétaire a la bonne idée : elle se rend dans le bureau du Principal pour lui demander son passe. C’est là que je commets ma deuxième erreur : je passe ma tête dans son bureau et le Principal demande à me voir « 30 secondes » 😛 Evidemment, le coup de fil arrive deux minutes après, je suis obligé de couper la conversation et je pars en courant dans le bureau enfin ouvert!

10h20 : Je décroche, j’allume l’ordinateur et j’essaie d’entendre ce qui se passe au bout du fil. Le temps de comprendre que c’est la pause entre les deux parties de l’émission et j’entends le générique qui démarre! Ruquier annonce le challenge mais parle heureusement deux minutes du dernier disque d’Yvan Le Bolloc’h ce qui me permet de reprendre mon souffle. Puis Ruquier salue les deux auditeurs et se moque immédiatement de notre temps de réaction. J’attaque immédiatement en prétendant avoir voulu laisser l’auditrice parler en premier. Me voilà dans le grand bain. Je vous laisse écouter l’extrait de mon passage sans vous dévoiler encore le résultat. Pensez bien à aller jusqu’au bout car j’ai rajouté l’intervention de Serge Llado qui a eu lieu quelques minutes plus tard. Je vous raconte bientôt toutes les coulisses de l’enregistrement et notamment tous les moments qui ont été coupés. Bonne écoute 😉

Liens
On va s’gêner sur le site d’Europe 1. Merci à tous ceux qui m’ont aidé à préparer mon passage!
« Le jour où » : la grande série de mon blog

Leave a Reply